ERASMUS PLUS

Erasmus+ est le programme de l’Union européenne (UE) qui soutient des projets, des partenariats, des événements et la mobilité dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. Le programme, qui couvre la période 2014-2020, offre des opportunités de financement pour la coopération dans l’ensemble de ces domaines, à la fois au sein des pays européens et entre les pays européens et leurs Pays Partenaires dans le monde entier. Erasmus+ reconnaît l’importance de la dimension internationale hors de l’UE dans l’ensemble de ces domaines, en particulier dans l’enseignement supérieur.

Erasmus+ est un programme de coopération entre l’Europe et les pays partenaires du Monde. Le programme soutien, notamment les actions suivantes :

Action clé n°1 : Mobilité des Individus à des Fins d’Education et de Formation
Cette action offre des bourses de mobilités entre les pays programme (pays de l’UE) et les pays partenaires de part le Monde.

Les actions bénéficiant d’un soutien au titre de cette action clé sont censées apporter des répercussions positives et durables à leurs participants et aux organisations concernées, ainsi qu’aux systèmes politiques dans lesquels s’insèrent ces activités. L’action Clé n°1 soutient, notamment, deux types d’activités :

  1. Mobilités Internationales de Crédits (ICM)
  2. Masters Erasmus Mundus

Pour plus d’informations : https://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus/actions/action-cle-1-mobilite-des-individus-a-des-fins-d-education-et-de-formation_fr

Action clé n°2 : Renforcement des capacités dans le domaine de l’enseignement supérieur (Capacity building of Higher Education CBHE)

Les projets de renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur favorisent la modernisation, l’accessibilité et l’internationalisation de l’enseignement supérieur dans les pays partenaires. Ces projets s’appuient sur le succès des programmes Alfa, Edu-link et Tempus.

Les projets visent à encourager la coopération entre l’UE et les pays partenaires et à aider les pays partenaires éligibles à relever les défis liés à la gestion et la gouvernance de leurs établissements d’enseignement supérieur. Cela implique d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur, de développer de nouveaux programmes d’éducation innovants, de moderniser les systèmes d’enseignement supérieur à travers des politiques de réforme, ainsi que de favoriser la coopération entre différentes régions du monde par le biais d’initiatives communes.

Il existe deux catégories de projets de renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur: les projets conjoints et les projets structurels.

  1. Les projets conjoints

Les PC visent à produire des résultats bénéficiant principalement et directement aux organisations des Pays Partenaires éligibles participant au projet. Ces projets sont généralement axés sur:

  • l’élaboration de programmes d’études;
    la modernisation de la gouvernance, de la gestion et du fonctionnement des EES;
  • le renforcement des relations entre les EES et leur environnement économique et social au sens large.
  1. Les projets structurels

Les PS ciblent les systèmes d’enseignement supérieur et visent à promouvoir des réformes à l’échelon national et/ou régional dans les Pays Partenaires éligibles. Ces projets sont généralement axés sur:

  • la modernisation des politiques, de la gouvernance et de la gestion des systèmes d’enseignement supérieur;
  • le renforcement des relations entre les systèmes d’enseignement supérieur et l’environnement économique et social au sens large.

Pour plus d’informations : https://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus/actions/action-cle-2-cooperation-en-matiere-d-innovation-et-d-echanges-de-bonnes-pratiques_fr

Action clé n°3 – Soutien à la réforme des politiques

Cette action offre un appui aux décideurs en fournissant l’environnement le plus efficace au développement de l’éducation et de la formation.

Le Soutien à la réforme des politiques renforce le savoir et les faits sur lesquels reposent les décisions politiques en encourageant la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur, les organisations internationales et les décideurs.

Les activités de ce domaine ont pour but d’atteindre les objectifs d’Europe 2020 en matière d’éducation, de formation et de jeunesse en renforçant la coopération entre tous les secteurs de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, y compris l’enseignement supérieur et les autorités étatiques.

Pour plus d’informations : https://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus/actions/action-cle-3-soutien-a-la-reforme-des-politiques_fr

Les activités Jean Monnet

Créé en 1989, le programme Jean Monnet vise à promouvoir l’excellence dans l’enseignement et la recherche dans le domaine des études européennes dans le monde entier.

Les activités Jean Monnet ont pour but de promouvoir l’excellence en matière d’enseignement et de recherche dans le domaine des études européennes au niveau mondial. Ces activités visent également à promouvoir le dialogue entre le monde universitaire et les décideurs politiques, dans le but notamment de renforcer la gouvernance des politiques de l’Union européenne.

Pour plus d’informations : https://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus/actions/jean-monnet_fr

Erasmus+ Virtual Exchange

Erasmus+ Virtual Exchange est une plateforme permettant aux jeunes Européens et du Sud de la Méditerranée, âgés de 18 à 30 ans, de s’engager dans des expériences interculturelles en ligne. Cette plateforme fait partie intégrante du programme Erasmus+.

Erasmus+ Virtual Exchange à pour objectif de :

  • encourager le dialogue interculturel et accroître la tolérance grâce à des interactions interpersonnelles en ligne, en s’appuyant sur des technologies numériques conviviales pour les jeunes.
  • promouvoir différents types d’échanges virtuels en complément de la mobilité physique d’Erasmus+, permettant à plus de jeunes de bénéficier d’une expérience interculturelle et internationale.
  • renforcer la pensée critique et l’éducation aux médias, en particulier dans l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux, pour développer une résistance à la discrimination et à l’endoctrinement.
  • encourager le développement des compétences personnelles des étudiants, des jeunes et des animateurs de jeunesse, y compris la pratique des langues étrangères et le travail d’équipe, notamment pour améliorer l’employabilité.
  • soutenir les objectifs de la déclaration de Paris de 2015 visant à promouvoir la citoyenneté et les valeurs communes de liberté, de tolérance et de non-discrimination par l’éducation.
  • renforcer la dimension jeunesse de la politique européenne de voisinage avec les pays du sud de la Méditerranée.

Pour plus d’informations : https://europa.eu/youth/erasmusvirtual_fr

Télécharger :